Arrivée de l’abbé Roland Oubda à Sarreguemines

L’abbé Roland Oubda, originaire du Burkina Faso, a rejoint la communauté en octobre 2020 comme prêtre coopérateur. Il est prêtre depuis 2011. Dans cet article, il se présente lui-même. Bienvenu à lui.

Présentation de l’Abbé Roland OUBDA

Je suis un prêtre incardiné dans l’archidiocèse de Koupéla au Burkina Faso et envoyé en mission dans le diocèse de Metz pour une année d’expérience pastorale en paroisse et quelques années d’études.

L’occasion m’est donnée de me présenter pour que vous puissiez en savoir plus sur ce burkinabé nouvellement nommé prêtre coopérateur par Mgr Lagleize dans la communauté de paroisses de Sarreguemines.

Je suis né en 1983 à Dialgaye, un village situé dans la région du Centre-Est au Burkina Faso. Issu d’une famille catholique très pratiquante, j’ai intégré dès l’âge de dix ans plusieurs groupes d’enfants présents dans la paroisse : les servants de messe, les Cœurs Vaillants et Ames Vaillantes (CV AV) etc. Et c’est de là qu’est né nom désir de devenir prêtre.

Après six années à l’école primaire de mon village, j’ai passé tout le secondaire au petit séminaire Saint Augustin de Baskouré dans le diocèse de Koupéla. Ayant reçu l’avis favorable de mon évêque pour poursuivre la formation en vue du sacerdoce, je me suis retrouvé au grand séminaire Saint Pierre- Saint Paul de Kossoghin à Ouagadougou pour le cycle de philosophie. Deux ans plus tard, j’ai été autorisé par mon évêque à faire le rite de l’Admissio et de la prise de soutane et à enchaîner avec le cycle de théologie au grand séminaire Saint Pierre Claver de Koumi à Bobo Dioulasso. Ainsi, quatre ans d’études théologiques entrecoupées d’une année de stage pastoral dans une paroisse m’ont permis d’acquérir une base conséquente pour le ministère sacerdotal.

J’ai été ordonné diacre en juin 2010 au grand séminaire de Koumi, puis prêtre le 9 juillet 2011 en la cathédrale Notre Dame des grâces de Koupéla par Mgr Séraphin François ROUAMBA alors archevêque de Koupéla.

Après l’ordination, j’ai exercé mon ministère pendant deux ans, comme vicaire coopérateur dans une des paroisses du diocèse appelée Zorgho. En septembre 2013, j’ai été nommé secrétaire épiscopal, un poste que j’ai occupé pendant sept ans.

En décembre 2019, le diocèse a eu la joie d’accueillir un nouvel archevêque, en la personne de Mgr Gabriel SAYAOGO en remplacement de Mgr Séraphin François ROUAMBA qui avait atteint la limite d’âge. Il a été installé en janvier 2020 et m’a laissé à son secrétariat jusqu’en septembre 2020 où j’ai été nommé en mission pastorale et d’études dans le diocèse de Metz.

C’est ainsi donc que je me retrouve dans le Grand-Est de la France où tout est à découvrir pour moi. Je suis heureux de servir là et surtout de pouvoir m’enrichir de nouvelles expériences et de rencontres pour un ministère sacerdotal encore plus fécond.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.