Circuit découverte collégiale Hombourg-Haut

Ce circuit, ouvert à tous et gratuit, est organisé par le diocèse de Metz. Il propose de découvrir sous un regard historique et spirituel la collégiale de Hombourg-Haut, le chapelle Sainte-Catherine et le chemin des saints auxiliaires à Hombourg-Haut. Rendez-vous le vendredi 27 avril 2018 à 14h30 devant la collégiale.

Le circuit découverte sera un circuit animé à deux voix, par un historien local, pour faire découvrir l’histoire de la collégiale et de la chapelle et par un prêtre pour la partie spirituelle.

Ce sera l’occasion de découvrir ces lieux importants de l’histoire locale, de partir à la découverte de l’architecture, de ce qui est représenté et d’en découvrir l’histoire et le sens. Ce sera aussi un moment pour, dans une perspective chrétienne, s’approprier le sens des vitraux, découvrir la vie des saints représentés et voir quel témoignage de foi ils expriment et nous adressent.

Pour vous y rendre, pensez au co-voiturage. C’est à une demi-heure de Sarreguemines.

Collégiale Sainte-Catherine

La collégiale Sainte-Catherine a été commencée à la fin du XIIIe siècle. Il faudra deux siècles pour achever sa construction. Cet édifice, construit en grès rose-ocre d’un bel appareil, est de style gothique.

L’histoire ne l’a pas épargnée. Au XVIIe siècle (en 1632), un incendie fait des dégâts considérables dans le choeur et au transept nord. Au XVIIIe siècle, alors que la Guerre de Trente ans a appauvri le chapitre, celui-ci est supprimé en 1743 et l’église devient paroissiale.

A la Révolution, elle est mise en vente et achetée par trois habitants de la ville. Ce n’est qu’avec le Concordat, en 182, qu’elle revient à la paroisse. Tout au long du XIXe siècle, la Collégiale sera rénovée et embellie : un orgue est installé en 1847, des nouveaux vitraux y prennent place en 1850 et 1876.

Au XXe siècle, la seconde guerre mondiale y laisse des traces. Les vitraux du XIXe siècle sont trop endommagés et ils seront remplacés, sauf un, par des vitraux de Couturat.

Chapelle Sainte-Catherine

La chapelle Sainte-Catherine date du XIIIe siècle. Sa construction aurait été commencée entre 1250 et 1270 et se situe à l’extrémité de l’ancienne basse-cour du château. Simon de Hombourg, chevalier, est maître d’ouvrage. Bien qu’inscrite dans le périmètre du château, cette chapelle servait d’oratoire privé et sans doute de chapelle funéraire.

Chemin des saints auxiliaires

Entre la chapelle et la collégiale, se trouve le chemin des saints auxiliaires, ainsi qu’une grotte de Lourdes. 14 statues de saints populaires sont représentées dans un style naïf et touchant : saint Cyriaque, sainte Marguerite, saint Acace, sainte Catherine, saint Georges, saint Pantaléon, saint Denis, saint Christophe, saint Eustache, sainte Barbe, saint Blaise, saint Erasme, saint Gilles et saint Antoine.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *