La conversion avec l’aide de l’Esprit Saint

Une des conférences du Carême 2017 du diocèse d’Avignon. Conférencier : Père Baudouin Ardillier

Quelques extraits de la conférence

Jésus a envoyé l’Esprit Saint pour que son amitié avec lui puisse perdurer. …  Notre vie chrétienne, c’est de recevoir tout ce que l’Esprit Saint veut nous donner. L’Esprit Saint continue la mission de Jésus.

Le Père

Le Père avait été séparé de ses enfants par la volonté de ses enfants (Adam et Eve). Par la volonté et l’obeissance de son Fils, il veut à nouveau s’unir à ses enfants. Jésus veut nous montrer tout ce que le Père donne et fait. La véritable clé de lecture des paraboles dans l’Evangile, c’est qu’est-ce que le Père me révèle de Lui à travers cette parabole ? Que va me dire le Père de Lui-même ?

L’esprit Saint continue la mission de Jésus en continuant à manifester la gloire du Père auprès des hommes. La gloire du Père, c’est de nous donner son Fils, alors il nous donne l’Eucharistie. La gloire du Père, c’est de nous pardonner, alors il nous donne la miséricorde. La gloire du Père, c’est de nous conduire, alors il nous donne l’Eglise.

Se convertir

Se convertir, c’est redécouvrir que le Père se donne à nous. Tous les convertis disent : “j’ai vu que le Père m’aimait. Alors ma vie, face à cet amour du Père, s’est redressée tournée vers Lui.” La conversion c’est pouvoir crier : “Seigneur, sauve moi” et alors le Père dans notre pauvreté, peut venir nous sauver et nous montrer le fond de son coeur. Toute notre vie est une conversion pour nous tourner vers Lui, pour le comprendre et l’aimer de plus en plus.

Coopérer à l’oeuvre de l’Esprit Saint

Dieu se fait notre frère et notre ami et propose de vivre une vie commune auprès de Lui, au quotidien, exactement comme les apôtres avec Lui.

La conversion, c’est d’abord commencer la journée avec Lui au quotidien, chaque minute si possible, nous mettre dans la présence de Celui qui est là. “Je ne vous laisserai pas orphelin” nous dit Jésus. Ca veut dire qu’il ne va pas nous laisser sans Père. Jésus manifestait le Père. Il envoi l’Esprit Saint qui nous manifeste le Père. Par l’Esprit Saint, maintenant, à cet instant, je suis en présence du Père.

Le matin, je me mets en présence du Saint Esprit. Il sera là à chaque instant. “Saint Esprit, viens tourner toute ma journée, tout mon être vers toi … viens me transformer”. Alors toute ma journée peut changer.

L’Esprit Saint agit à chaque instant, mais il n’agit en profondeur et avec force que si nous le lui permettons, à cause de l’amour. Car la première condition de l’amour, c’est la liberté.

L’Esprit Saint veut donner à chacun et chacune les grâces particulières dont vous aurez besoin au moment opportun. L’Esprit Saint n’a pas besoin de nos qualités, compétences, ils les aiment et nous aime. Ce qu’il attend de nous d’abord et avant toute chose, c’est que nous nous laissions aimer par Lui, que nous l’écoutions au quotidien en lisant la Bible, en lisant les événements qui se passent parce qu’Il les habitent. On peut Lui poser la question : “que me montres tu de la gloire du Père du ciel ?”.

Invités à devenir des disciples missionnaires

Nous sommes invités à vivre du “goutte à goutte” du ciel, chaque jour. Ecoutons l’Esprit Saint, le laissant transformer notre intelligence, notre coeur, notre foi, notre vie, notre corps aussi. Rendons nous disponible à l’oeuvre de Dieu, oeuvre de Dieu tellement miséricordieuse qu’elle est prête à passer par vous et moi.

Laissons nous transformer pour mieux se donner, pour devenir des “passeurs de Dieu”, des disciples missionnaires comme nous le demande le Saint Père.

Approfondir

Pour approfondir ce thème de disciple missionnaire, vous pouvez visionner une autre vidéo du diocèse d’Avignon : disciple missionnaire à la lumière de l’Evangile.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *