La Friperie Saint Nicolas a pour but de recueillir des vêtements, chaussures, jouets, linge d’ameublement, rideaux, petits articles ménagers, livres, disques et bric-à-brac divers … , de les vendre afin d’aider financièrement différentes oeuvres caritatives en France et dans le monde.

 

La friperie

Pour faire de bonnes affaires, éviter les gaspillages ou par souci d’écologie, la friperie est au carrefour de la solidarité. Bénévoles, donateurs, acheteurs et bénéficiaires sont les maillons de cette chaîne de la solidarité sans interruption depuis 1985.

Créée en 1985, la friperie Saint Nicolas s’est constituée en association humanitaire en 1997. Elle regroupe une cinquantaine de bénévoles, catholiques, protestants et personnes de bonne volonté du secteur de Sarreguemines.

Dépôt des articles

Les dons en très bon état sont à déposer tous les 1er lundi du mois de 13h à 16h, devant la porte en bois sur l’arrière du bâtiment du centre Saint-Nicolas, rue des frères à Sarreguemines.

Attention : veuillez noter que si le 1er lundi du mois est férié, le dépôt des articles se fait le 1er lundi du mois suivant.

Périodes de vente

Chaque année, 2 ventes ont lieu au centre Saint-Nicolas, 1 rue Saint-Nicolas à Sarreguemines, une au printemps et une en automne, chacune sur 4 jours.

La vente se fait au 2ème étage : bric à brac, jouets, luminaires, tapis, cd et livres, chaussures, rideaux, vêtements bébé & enfant etc. . . .  et au 3 ème étage : vêtements homme & femme.

Prochaines ventes

Tous les jours de 14h à 18h et vendredi non stop dès 10h

Contact

Mr Robert Daniel : robert.daniel57@wanadoo.fr

Oeuvres caritatives aidées

Après chaque vente le bureau décide de la répartition des fonds aux œuvres caritatives à Sarreguemines et dans des pays de l’hémisphère sud. Elle est soumise à l’approbation de l’assemblée générale.

A Sarreguemines, la friperie aide des personnes en difficultés par le soutien financier à l’équipe Saint-Vincent et à la Conférence Saint-Vincent de Paul, à la Diaconie Protestante, par des secours d’urgence, et la recherche médicale  avec l’association  ELA.

En Afrique, Asie, Amérique du Sud : Togo, Mauritanie, Cameroun, R.C.A., Guinée, Equateur, Haïti, Viêt-Nam, Philippines, Madagascar, Liban.

28 projets humanitaires soutenus en 2018

Pour plus de détail, téléchargez le document partenaires 2018

Quelques témoignages de 2018

Le Centre Nazareth de NGARA en TANZANIE s’occupe des enfants de la rue

En Janvier 2018, des jumeaux âgés de 6 ans sont accueillis. Leur papa très malade et la maman se livrant à la boisson ne s’occupent plus des enfants Paul et Pierre.
Les jeunes de Nazareth reviennent de leurs familles, plusieurs tombent malade dans les jours suivant le retour : syndrome grippal, malaria, toux, traumatisme… Nous prodiguons une attention particulière pour ceux qui ont rencontré des difficultés dans leur séjour en famille.
Premier jour de partir à l’école pour Amos. Il n’a pas encore 4 ans, quelle force intérieure ? On le réveille très tôt, l’eau froide sur le corps, rien à avaler, partir à la course car l’école est loin. C’est du cauchemar pour l’enfant. Il est entrainé par les grands, la vie lui a appris à être courageux, à tenir pour surmonter les moments durs …

Vos soeurs de Ngara TANZANIE: Jeanne, Françoise et Marie des Anges

Hôpital de LABE en GUINEE CONAKRY formation médecins, personnel soignant

En février et mars 2018, plusieurs équipes du CHU de Strasbourg sont parties en mission à l’hôpital de Labé en Guinée, sous l’égide de l’Association Hautepierre sans Frontières.

D’abord une mission spécifiquement orthopédique pour la formation du personnel, compte-tenu malheureusement de l’augmentation importante des accidents de la route ; une kinésithérapeute était également du voyage et a fait un bon travail de formation sur place.

Etait parti en même temps un chirurgien-dentiste, qui lui aussi a formé le nouveau et jeune dentiste récemment nommé à Labé. Il a réalisé avec lui plusieurs interventions bucco-dentaires.

Peu après, Serge Rohr est également parti avec 6 membres de son staff (praticien, internes, anesthésistes, infirmière) et également un chirurgien allemand du Bade-Wurtemberg dans le cadre d’un partenariat en cours avec l’Université de Heidelberg.

Une autre équipe de deux hygiénistes ont également effectué leur dernière mission dans le cadre du programme d’Expertise-France, et rejoignent désormais notre association pour pouvoir continuer le travail entrepris.

Nous souhaitons également aider financièrement un jeune anesthésiste-réanimateur actuellement en poste à Labé pour une formation complémentaire à Dakar. (Quand j’étais au Cameroun, la friperie nous avait beaucoup aidés, notamment pour la formation d’infirmières et d’aides-soignantes à l’école de Yaoundé. La formation de tous ces professionnels de santé, si possible sur place, est certainement le meilleur investissement à offrir dans ces pays en développement !)

Jean-Philippe Steinmetz secrétaire Association Hautepierre sans Frontières www.hautepierresansfrontieres.fr

Reportage de Mosaïk-tv d’octobre 2016

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.