Les évêques s’opposent officiellement à l’euthanasie

Réunis en Assemblée plénière à Lourdes, les 118 évêques de France publient une déclaration sur la fin de vie, s’opposant à une éventuelle légalisation de l’euthanasie. Ils ont signé le jeudi 22 mars 2018 une déclaration sur la fin de vie, soulignant « l’urgence de la fraternité ».

Dans cette déclaration, les 118 évêques de France expriment leur compassion envers leurs frères et sœurs en fin de vie et saluent les professionnels de santé qui leur procurent une réelle qualité de vie avec une fin de vie la plus apaisée possible. Ils déplorent les disparités d’accès aux soins palliatifs sur le territoire national, ainsi que l’insuffisance des formations proposées aux personnels soignants, car cela engendre des souffrances tragiques. Ce sont elles qui occasionnent les demandes de légalisation d’assistance au suicide et d’euthanasie.

Avec ces constats, les évêques de France avancent six raisons éthiques majeures pour s’opposer à cette légalisation qui, à nouveau, troublerait profondément notre société. Ils appellent leurs concitoyens et leurs parlementaires à un sursaut de conscience pour que s’édifie une société fraternelle où nous prendrons individuellement et collectivement soin les uns des autres.

Les 118 évêques signataires insistent : « Ne nous trompons donc pas d’urgence ! »

Pour aller plus loin

Source de cet article : déclaration fin de vie des évêques de France

Textes et documents de référence sur la fin de vie, de l’église catholique

Eglise et bioéthique

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *