Lettre aux enfants de Première Communion

L’abbé Pierre Guerigen adresse une lettre aux enfants qui se préparent à la Première Communion et précise que son report est prévue pour les mois de septembre ou octobre 2020.

Cher enfant,

Voici plusieurs mois que tu te prépares à ta première communion avec l’aide de tes catéchistes, de tes parents mais aussi des autres enfants de ton équipe. Tu as cherché à t’investir avec sérieux dans ce long parcours, parce qu’il faut du temps pour se préparer à bien recevoir Jésus en nous-même. À cette longue préparation spirituelle, il y a aussi beaucoup d’autres préparations qu’il t’a fallu réaliser, toi et peut-être d’abord tes parents pour que cette Première Communion soit un très beau jour de fête, avec tout ce qui est nécessaire et souhaitable pour ce jour.

Malheureusement, un virus invisible est venu bouleverser notre vie depuis maintenant plus de trois semaines. Tu ne vas plus à l’école, tu te retrouves confiné chez toi avec tes proches et cette situation n’est pas facile à vivre tous les jours. Si au début, cela pouvait ressembler à des vacances avant l’heure, nous aspirons tous à retrouver notre vie d’avant, mais les choses seront bien plus compliquées.

Ta première communion prévue dans les semaines à venir va être aussi bousculée par ce virus. Pour prendre soin les uns des autres, nous avons dû renoncer à nous réunir, à faire des rassemblements de fête non seulement depuis trois semaines, mais vraisemblablement encore pour le mois d’avril et le mois de mai prochain.

Je me vois donc dans l’obligation de t’annoncer ce que tu devines bien : ta Première Communion ne pourra pas avoir lieu à la date prévue. C’est la SEULE chose dont je suis sûr. Nous ne pourrons pas nous rassembler ni en avril, ni en mai pour vivre ce moment tant désiré et préparé. Mais ce n’est pas parce qu’il faut renoncer à cette date que tout est perdu ou annulé. Je te promets de tout mettre en œuvre pour que tu puisses vivre cette Première Communion dès que possible, quand il redeviendra possible de se réunir pour que tu puisses recevoir Jésus dans ton cœur.

Dans les conditions actuelles, vu ce qu’on sait de cette épidémie, il me semble préférable de fixer ta Première Communion en septembre ou octobre prochain.

Pour toi, qui dois faire ta Première Communion à Sarreguemines ou dans les villages de la vallée de la Blies, voilà ce que je te propose, sous réserve que dans les mois à venir la situation de l’épidémie nous le permette.

  • Tous les samedis soirs et dimanches du 12 septembre au 11 octobre 2020, tu pourras vivre ta Première Communion lors d’une des messes. Tu choisis avec tes parents la date, l’horaire et le lieu qui vous conviennent le mieux, et tu pourras faire ta Première Communion lors de cette messe dominicale.

  • Si tu veux plutôt vivre cette Première Communion durant une messe plus particulièrement préparée pour cela voici quatre propositions 

    • Le dimanche 20 septembre 2020 à 10h30 à l’église du Sacré-Cœur
    • Le dimanche 27 septembre 2020 à 10h à Bliesbruck
    • Le dimanche 4 octobre 2020 à 9h30 à l’église Saint-Denis de Neunkirch
    • Le samedi 10 octobre 2020 à 18h à l’église Saint-Nicolas

Profite de ce temps supplémentaire que nous impose cette épidémie pour faire grandir en toi le désir de connaître Jésus et son Père, et pour cela je t’invite chaque jour à rependre la prière que Jésus lui-même nous a enseignée : « Notre Père, qui es aux cieux… »

En ce jeudi saint, 9 avril 2020

Pierre Guerigen, ton curé ici à Sarreguemines,
Bliesbruck, Frauenberg, Blies-Schweyen et Blies-Ebersing

Informations pratiques

Sous-réserve que la situation sanitaire dans notre région nous permette d’organiser les Premières Communions, celles-ci sont reportées en septembre et octobre 2020. Pour connaître les dates et les lieux, veuillez consuter : le message complet de l’abbé Pierre Guerigen

Votre choix sera à communiquer à Mme Annick Honnert, en charge de la coordination de la Première Communion dans nos paroisses
soit par téléphone ou message au 06 87 59 16 18 ou par mail honnertannick@gmail.com
avant le 15 août 2020.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *