Présentation de la spiritualité de Notre-Dame de Clarté

Le 8 décembre 2017, plusieurs groupes de prière de Sarreguemines et de la région, dont le groupe d’évangélisation Pace e Bene,  se sont préparés avec beaucoup de ferveur à une consécration à la Vierge Marie, en prenant appui sur la neuvaine à Notre Dame de Clarté.

Sr Marie Elisabeth, dominicaine de Notre Dame de Clarté à Salernes (Var) et originaire de Rémelfing, est venue  présenter sa communauté ainsi que les missionnaires de Notre Dame de Clarté. Ce sont des laïcs qui s’engagent à promouvoir la dévotion à Notre Dame de Clarté en proposant son icône dans les foyers.

Une assemblée de 70 personnes environ a participé à cette présentation au presbytère du Sacré-Coeur. Les fidèles ont pu vénérer l’icône exposée à l’église du Sacré-Coeur.

Avant la messe, les missionnaires et parrains ont exprimé leur engagement officiel pour un an. La messe célébrée par l’abbé Jean-Luc Jost et le diacre Michel Barbiche a été vécue avec beaucoup de ferveur. Après la communion, les personnes qui s’y étaient préparées, se sont consacrées à Notre Dame de Clarté. Enfin, un buffet très généreux et chaleureux a permis aux participants de faire plus ample connaissance. Des icônes de tailles différentes étaient disponibles à la vente.

C’est avec grande joie que nous avons célébré cette fête de l’Immaculée Conception et nous nous réjouissons de l’envoi de cette icône dans les familles où la Vierge Marie va répandre sa Joie, sa Paix et sa bénédiction. Sr Marie Elisabeth

Découvrez le site des soeurs dominicaines de Notre Dame de Clarté : www.dominicaines-notre-dame-de-clarte.com

Témoignages

Marie Cécile

J’avais enfin trouvé un appartement, mais il fallait que tout aille très vite ! Il fallait que je vide un grand appartement en seulement quatre semaines, alors que rien n’avait encore été préparé en vue d’un déménagement.J’étais toute seule pour faire tout ça, mes enfants étaient pris par leur travail et je n’ai pas d’autre famille. Au bout de quelques jours, je me suis sentie découragée par la masse de travail ; J’étais prête à faire marche arrière et à rester dans un appartement que je n’aimais pas. C’est dans cet état d’esprit, le coeur gros et les larmes aux yeux, que je suis arrivée à notre rencontre du groupe Pace E Bene. Ce soir là nous avions reçu l’icône de Notre Dame de Clarté. J’ai eu l’honneur de l’accueillir chez moi. J’ai tout de suite éprouvé un apaisement intérieur et même une certaine joie. J’avais retrouvé confiance. L’icône est restée chez moi pendant toute la durée du déménagement, je priais Notre Dame de Clarté tous les jours et j’étais sereine. Je n’avais plus peur de ne pas y arriver ! J’ai pu tout organiser, des amies sont venues pour m’aider à faire et à transporter les cartons et même à tapisser les murs ! Le déménagement a été bouclé à temps ! Maintenant, j’ai une icône de Notre Dame de Clarté chez moi, je la prie tous les jours. Elle est devenue une réelle présence de Marie dans mon nouveau chez moi.

René C.

Depuis octobre 2016, M le curé Eric Schneider m’avait confié l’icône de Notre Dame de Clarté. Je suis devenu responsable de la faire circuler dans les familles de notre paroisse et des environs. Elle tourne actuellement sans beaucoup d’arrêts. Je la confie à des familles, des malades et des groupes de prière. Le contact est bon avec l’aide de l’Esprit Saint. L’icône est bien accueillie. Les personnes sont devenues plus accueillantes, souriantes et plus fraternelles. Je pense qu’il y a eu des grâces.

Marie Jeanne

Depuis le 16 mars 2016, à la maison de retraite « Notre Dame » à Sarreguemines, où réside ma maman, nous avons fondé un groupe de prière avec l’animatrice. Nous nous réunissons tous les quinze jours et prions la neuvaine à Notre Dame de Clarté. Rencontre après rencontre, le petit groupe de résidents se fortifie et s’agrandit. La joie de prier et de chanter Marie se lit sur tous les visages. L’attente de la prochaine rencontre est grande, nombreux sont les compliments. Le personnel soignant est très tolérant et respectueux. Ce temps de prière me comble de joie.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.