Quel monde voulons nous pour demain ?

L’Église a toujours été présente aux débats qui touchent à la dignité de la personne humaine. Elle tient à l’être aussi à l’occasion des États généraux de la bioéthique lancés le jeudi 18 janvier 2018, et qui visent à cerner les attentes des Français, dans l’optique d’une révision de la législation prévue en fin d’année.

Au nom de l’amour désintéressé de l’Église pour tout être humain, les évêques de France proposent aux catholiques, ainsi qu’à tous les hommes et femmes de bonne volonté, d’apporter leurs contributions par leurs réflexions et leurs témoignages.

C’est quoi les États généraux de la bioéthique ?

Donnez votre avis

Le Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE) a mis en place un site internet pour recueillir les avis des citoyens.

L’éclairage chrétien pour discerner

Afin de cerner les enjeux de ces états généraux, la conférence des Evêques de France propose des fiches de réflexion sur chaque thème précisant les éléments scientifiques et juridiques, puis les questions anthropologiques et éthiques. La consultation de ces fiches permet une approche éthique chrétienne des thèmes débattus.

Le site pour donner son avis

Ce site web, piloté par le CCNE, accessible à tous, permet à chacun

Pour approfondir

Sur Radio RCF : Les États généraux de la bioéthique, quels enjeux ?

La lettre de Mgr d’Ornellas aux catholiques d’Ille-et-Vilaine  : “Il est temps que nous réveillons nos consciences endormies et celles de nos contemporains afin que, tous ensemble, nous nous émerveillions devant la beauté de la vie en chaque être humain, de sa conception à sa mort naturelle. Il est juste de prier à cette intention. Il est tout aussi juste que chacun prenne ses responsabilités” … lire la suite

Article – Participer aux États généraux de la bioéthique – site eglise.catholique.fr

Qu’est-ce que la bioéthique ?  (site des états généraux)

Un commentaire

  1. « Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui,
    le fils d’un homme, que tu en prennes souci ?
    Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu,
    le couronnant de gloire et d’honneur. »
    Psaume 8,5-56

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.