Journée Mondiale de Prière à Sarreguemines 2018

Le vendredi 2 mars 2018, à Sarreguemines, des chrétiens catholiques et protestants se sont retrouvés  pour la Journée Mondiale de Prière (JMP). En 2018, le thème s’est décliné sur un extrait du livre de la Genèse “Voilà, c’était très bon”. Un moment convivial au Foyer protestant a prolongé ce moment de communion.

Galerie Photos de la JMP à Sarreguemines

La JMP, un temps de prière oecuménique

La JPM a lieu, tous les ans, le 1er vendredi du mois de mars, dans 180 pays et environ 300 villes en France. Chaque année, les femmes d’un pays et d’un continent différent préparent la célébration, choisissent des textes, rédigent des prières; une artiste créé une oeuvre pour illustrer le thème.

A Sarreguemines, la JMP existe depuis une trentaine d’années. Cette célébration œcuménique a lieu en présence des pasteurs et d’un prêtre. Des femmes catholiques et protestantes se réunissent préalablement pour préparer cette journée.

JMP 2018

Cette année, la prière a été préparée par des femmes du Suriname, ce petit pays au nord-est de l’Amérique latine, au bord de l’océan atlantique, encadré à l’ouest par le Guyana, au sud par le Brésil et à l’est par la Guyane français. C’est ce qui fait la richesse de leurs vies mais aussi leurs préoccupations, leurs inquiétudes et même leurs angoisses face à l’avenir de leur pays et de notre planète qu’elles partagent.

« Voilà, c’était très bon »

Ce que Dieu crée est toujours bon ! Au cours des cinq premiers jours, tout ce qui est nécessaire
à la création de l’être humain est prêt. Nous sommes créés à l’image de Dieu. Notre dignité vient
simplement de l’amour de Dieu et le Créateur nous tient responsables de la sauvegarde de l’environnement et de tout ce qui vit sur terre. Nous ne devons rien négliger ni rien gaspiller. Il est temps de réfléchir sérieusement à ce que nous avons fait de la création de Dieu.
Quelle est notre contribution à sa restauration ? Suis-je conscient de faire partie, moi aussi, de la création parfaite de Dieu ?

L’artiste de cette année offre une œuvre pleine de délicatesse et de finesse. Des symboles sont à comprendre

  • ces mains reçoivent le cadeau divin et le transmettent aux générations futures ;
  • les 7 femmes aux habits très différents représentent toutes les femmes surinamaises qui prennent soin de leur cadeau pour le transmettre à leurs enfants
  • le nombre 7 symbolise aussi les 7 jours de la création de Dieu.

Quel plaisir de voir le lever du soleil le matin et le vol des oiseaux dans le ciel ! C’est un cadeau précieux. Préservons sa beauté telle qu’elle était lorsque nous l’avons reçue » Alice Pomstra-Elmont, artiste de la JMP 2018

Toutes nos communautés chrétiennes sont invitées à contribuer largement à la préservation d’un environnement où il fait bon vivre. L’avenir de la terre pour les générations futures nous concerne. C’est un des éléments clé de la foi chrétienne.

En tant qu’êtres humains, comment utilisons-nous nos dons pour protéger la création ? Rappelons-nous que femmes et hommes, nous devons prendre conscience que nous sommes créés à l’image et à la ressemblance de Dieu. Nous sommes appelés à vivre dans la paix et la justice pour la sauvegarde de la création.

Pour davantage de détails, consultez le dossier de presse

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.