Sauver la basilique Notre-Dame de Saint-Avold

1 500 000€ c’est la somme nécessaire à la rénovation de la coupole de la Basilique Notre-Dame de Saint-Avold, qui menace de s’effondrer. Une partie de la somme a été collectée.

Début des premiers travaux

En juin 2016, le conseil de fabrique Saint-Nabor lançait un appel urgent, pour sauver la Basilique Notre-Dame de Saint-Avold.
Cet appel a été entendu, puisque 650 000€ de dons ont déjà été récoltés! Suffisant pour débuter une première tranche de travaux dès lundi 27 mars 2017.

Au total, il faudra un million et demi d’euros pour rénover la coupole, qui menace de s’effondrer. Le conseil de fabrique, propriétaire de la basilique envisage de recourir à l’emprunt, et continue de solliciter les donateurs.

Marie-Thérèse HOEN, de la communauté de paroisses de Saint-Avold raconte cette mobilisation extraordinaire sur les ondes de Radio Jerico. Découvrez son témoignage.

Participer

Vous pouvez participer à cette rénovation, en téléchargeant le bulletin de participation et en  l’envoyant avec votre chèque à : conseil de fabrique Saint Nabor, 5, rue du Général de Gaulle, 57500 Saint-Avold.

Presbytère St Nabor  – 5, rue du Général de Gaulle – 57 500 St Avold –  tel : 03.87.92.10.84

2 commentaires

  1. Bonjour,

    Je collationne en ce moment les reçus fiscaux pour préparer ma déclaration fiscale.

    Je n’ai pas encore reçu de votre part celui correspondant à mes dons pour l’année 2019 (180€ au total).

    Pouvez vous me l’envoyer, de préférence par internet, car le service de la poste est très perturbé en ce moment.

    • Bonjour,
      Concernant votre demande, veuillez vous adressez au conseil de fabrique Saint Nabor, 5, rue du Général de Gaulle, 57500 Saint-Avold.
      Presbytère St Nabor – 5, rue du Général de Gaulle – 57 500 St Avold – tel : 03.87.92.10.84
      C’est à cette adresse que vous avez envoyé votre don.
      La communaunté de paroisses de Sarreguemines s’est seulement fait le porte parole de cette cause et ne peut vous délivrer de reçu fiscal.
      Cordialement,
      Valérie Fritsch, webmaster

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *